Les ombres qui passent (walking shadows)

Des dessins et aquarelles, sans prétention ni explications. Des croquis au fil des jours, pour pouvoir tourner autour.

01 mai 2006

Infos sur ce blog

1°) L'objet :

Des dessins et aquarelles, sans prétention ni explications.

Des croquis au fil des jours, pour pouvoir tourner autour.

2°) Le nom : "Les ombres qui passent"

(אָדָם, לַהֶבֶל דָּמָה ; יָמָיו, כְּצֵל עוֹבֵר" (תהילים פרק קמד"

"L'homme est semblable à un souffle, ses jours sont comme l'ombre qui passe" (Psaume de David 144)

"Life's but a walking shadow, a poor player, that struts and frets his hour upon the stage, and then is heard no more ; it is a tale told by an idiot, full of sound and fury, signifying nothing" (Shakespeare - Macbeth - Act 5 Scene 5)

"La vie n'est qu'une ombre qui passe, un pauvre comédien qui, pendant son heure, se pavane et s'agite sur le théâtre, et qu'après on n'entend plus ; c'est un conte récité par un idiot, plein de fracas et de furie, et qui n'a aucun sens"
(Shakespeare - Macbeth - Acte V Scène V)

"Qu'est-ce que la vie d'un homme ? Une ombre. Mais quelle ombre ? Celle, immuable, d'un bâtiment ? Ou celle d'un arbre qui survit aux saisons ? Non, la vie d'un homme se compare à l'ombre d'un oiseau en plein vol : à peine aperçue, déjà est effacée" (Talmud)

Posté par David-B à 00:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

    je suis enchantée !

    Posté par Daniela, 12 mai 2010 à 22:48
  • moi de même

    Posté par DB, 13 mai 2010 à 14:12
  • eblouissant

    ton site est un grand voyage, a travers le regard dun poete sans prétention, qui est là pour voir, observer des scenes figées. Ya bcp de liberté, mais a la fois de statisme, cest comme respirer un fleur, on est imprégnié de fraicheur, mais cest tres fugitif, ca nous file sous les doigts.
    voilà la beauté et le sort jeté à laquarelle, resplandir de fraicheur, mais ephémère comme une pétale de rose.
    je garde avec plaisir ton site en memoire hate den voir plus de toi.

    Posté par roro, 27 avril 2007 à 19:13
  • Par hasard,

    grâce à Ignatius Reilly en fait,je découvre ce blog et c'est une heureuse surprise.
    Je reviendrai souvent pour y respirer un petit souffle d'air pur !
    ariane

    Posté par ariane, 31 juillet 2007 à 11:59

Poster un commentaire