Les ombres qui passent (walking shadows)

Des dessins et aquarelles, sans prétention ni explications. Des croquis au fil des jours, pour pouvoir tourner autour.

30 juillet 2009

La lumière grise des matins d'école

_00357

Film : La Fureur de vivre(Rebel Without a Cause), de Nicholas Ray – 1956 (*** beaucoup d’incohérences, mais si c’est culte…)

Posté par David-B à 20:36 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    ( je passe toujours voir si par bonheur les ombres redeviennent passantes, et à chaque fois ce titre m'attriste, trop vrai, trop vécu. Marre que depuis euh... 38 ans? j'en sois toujours à la lumière triste des matins d'école, veux plus y aller! Amitiés au montreur d'ombres en passant )

    Posté par Constance, 11 septembre 2009 à 18:05
  • Merci de passer et repasser voir les ombres passer sans se presser

    Posté par DB, 15 octobre 2009 à 23:05

Poster un commentaire